Actualités

La Fondation Prince Albert II de Monaco renforce son soutien au Fonds Environnemental pour les Aires Marines Protégées de Méditerranée - 28/03/2019

Lors de la Monaco Ocean Week 2019, en présence de S.A.S. le Prince Souverain, la Fondation Prince Albert II de Monaco a signé, ce jeudi 28 mars, une convention de partenariat avec le Fonds Environnemental pour les Aires Marines Protégées de Méditerranée officialisant le versement d’1 million d’euros afin de renforcer l’efficacité d’une vingtaine d’Aires Marines Protégées du Sud et de l’Est de la Méditerranée. S.E. M. Bernard Fautrier, Vice-Président de la Fondation Prince Albert II de Monaco et S.E. M. Yann Wehrling, Ambassadeur français Délégué pour l’Environnement et Vice-Président du Fonds environnemental ont procédé à la signature de l’accord.

A ce jour 7% de la Méditerranée bénéficie d’un statut officiel de préservation (Aires marines protégées et autres mesures spatiales de conservation). Plus nombreuses au Nord qu’au Sud certaines AMP sont de puissants outils de préservation de la biodiversité marine à condition qu’elles soient efficacement gérées et suffisamment financées. Malheureusement, une grande majorité de sites ne disposent pas de moyens financiers pérennes pour être efficaces dans leurs objectifs de préservation des écosystèmes marins. Pour pallier ces manques, la France, Monaco et la Tunisie ont lancé, lors du segment ministériel du troisième congrès mondial pour les aires marines protégées, en octobre 2013, l’initiative de création d’un fonds fiduciaire environnemental pour les aires marines protégées (AMP) de Méditerranée.

Six pays méditerranéens* et neuf organisations internationales** sont engagés au sein du Fonds environnemental pour la préservation de la Méditerranée.

Le fonctionnement de ce fonds repose sur un mécanisme de financement innovant visant à capitaliser un montant financier substantiel suivant une stratégie d’investissement prédéterminée afin d’en retirer des bénéfices réguliers qui seront réinvestis durablement dans le renforcement et l’efficacité des AMP de Méditerranée.

La mobilisation d’autres partenaires financiers, via une politique de levée de fonds vis-à-vis de bailleurs publics et privés (mécénat environnemental, compensation biodiversité, projets carbone bleu etc.), en plus des partenaires financiers actuels, sera déterminante pour relever les défis de la constitution, en Méditerranée, d’un réseau écologiquement représentatif et bien relié d’AMP gérées efficacement.

C’est dans ce cadre que la Fondation Prince Albert II de Monaco a souhaité conforter son soutien au Fonds environnemental en octroyant 1 M€, issus des fonds levés lors du Monte-Carlo Gala for the Global Ocean 2018. Ce montant sera investi prioritairement dans une vingtaine d’AMP de la rive Sud et Est de la Méditerranée notamment en Tunisie, Albanie, Maroc, Liban, Monténégro, Algérie et Turquie afin d’améliorer la préservation et la productivité des écosystèmes marins sous protection.

6 types d’activités sont éligibles au Fonds environnemental : 

  1. Entretien des équipements et des infrastructures
  2. Restauration d’habitats clés ;
  3. Renforcement de la surveillance et lutte contre les activités illégales
  4. Développement de la gouvernance
  5. Promotion d’activités économiques durables (pêche responsable et tourisme durable)
  6. Suivi scientifiques de l’état de santé des écosystèmes

 

*France, Monaco, Tunisie, Maroc, Albanie et Espagne
**Fondation Prince Albert II de Monaco
Institut Océanographique, Fondation Albert Ier, Prince de Monaco
ONU Environnement- CAR/ASP
MedPAN
Conservatoire du Littoral
WWF Méditerranée
UICN Méditerranée
Initiative Petites iles de la Méditerranée
Fonds de Partenariat pour les écosystèmes critiques (CEPF)

©Cedou